Automne

3 astuces naturelles pour éviter la dépression saisonnière

La dépression saisonnière, une expression qui peut décrire une gravité différente d’une personne à l’autre. Du petit coup de blues au trouble affectif saisonnier (qui nécessite alors un suivi médical), il est fréquent qu’on ne se sente pas dans notre assiette en cette période. Sachez que c’est normal mais, surtout, qu’il est possible d’y remédier :).

Notre corps est connecté à notre environnement et notamment aux conditions climatiques et de luminosité. Avec la diminution des températures, le système immunitaire est plus sollicité pour lutter contre les infections. Que celles et ceux qui ont déjà eu le petit rhume de la rentrée lèvent la main 😉 !
En parallèle, la baisse de luminosité a un impact sur la sécrétion de mélatonine, entraînant un dérèglement du cycle circadien. Les réveils se font plus compliqués, l’énergie manque. Le corps est fatigué et le mental manque d’énergie. Même si nous savons que c’est un phénomène naturel, avouons que nos mode de vie ne nous autorisent guère à faire la marmotte le matin :). Et honnêtement, ne préférons-nous pas nous sentir en énergie ?
Vous devez conserver un point important à l’esprit : quatre hormones sont nécessaires à notre équilibre psychique. En effet, chaque jour nous devons prendre notre D.O.S.E. (Dopamine, Ocytocine, Sérotonine et Endorphine).

Découvrez nos 3 astuces naturelles pour éviter la dépression saisonnière, avoir votre D.O.S.E. et garder le moral !

Astuce 1 : pour éviter la dépression saisonnière, exposez-vous le plus possible à la lumière

Pratiquez une activité physique à l’extérieur

Sport

Dès que vous le pouvez, faites du sport ou pratiquez une activité physique telle que la marche, le jardinage à la lumière du jour. Pourquoi ne pas prendre 20 minutes durant votre pause déjeuner pour vous aérer ? De surcroît, 20 minutes de marche permettent de réduire 30% du stress ! L’activité physique permet en effet de générer des endorphines et de la dopamine. L’endorphine, aussi appelée hormone du plaisir, procure cette douce sensation que l’on ressent durant et après notre séance de sport. L’endorphine correspond à un groupe de neurotransmetteurs ayant une structure ressemblant fortement à celle de la morphine. La dopamine correspond quant à elle, à l’hormone de la vigilance et du plaisir, celle-ci nous permet de nous sentir plus productif.ve et moins fatigué.e.

 

Optez pour la luminothérapie

Si votre emploi du temps ne vous le permet pas, il est toujours possible d’opter pour une lampe de luminothérapie. La luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière artificielle blanche, dite « à large spectre », imitant celle du soleil. Cette technique permet en quelque sorte de remettre les “pendules à l’heure” en reparamétrant notre horloge biologique interne. Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire cet article très intéressant de Passeport Santé sur les bienfaits de la luminothérapie.

Astuce 2 : pour réduire les symptômes de la dépression saisonnière, ressourcez-vous

Cette période peut-être également une invitation à vous cocooner (sans écran :)), à savourer des petits moments simples comme un bain chaud ou la lecture d’un livre. Et pourquoi ne pas en profiter pour découvrir la sophrologie et retrouver le sommeil avec notre SOPHRO CURE Sommeil ou rebooster votre niveau d’énergie avec notre SOPHRO MASQUE Beauté Positive et son coaching Regain d’énergie ?

La sophrologie est en effet très intéressante pour son impact sur nos hormones. Elle permet notamment :

  • De réduire le cortisol (hormone du stress)
  • Et de stimuler la dopamine (hormone de la joie), l’ocytocine (hormone du plaisir), la mélatonine (hormone du sommeil) et les endorphines (hormones du bien-être)

Les techniques de sophrologie, fondées notamment sur la respiration, les exercices de relaxation et de visualisations positives, induisent en effet une détente combinée du mental et du corps. La pratique régulière permet ainsi à notre cerveau de mieux réguler la sécrétion d’hormones et d’impacter positivement les troubles liés à la dépression saisonnière.
Et cerise sur le gâteau, votre peau révèle un nouvel éclat grâce au sérum concentré contenu dans le masque-soin du SOPHRO MASQUE® :).

Astuce 3 : pour lutter contre la dépression saisonnière, pensez à votre alimentation

De nombreuses études scientifiques montrent l’impact de la sérotonine sur l’humeur. Un faible taux de ce neurotransmetteur et notre moral serait dans les chaussettes… Par ailleurs, la sérotonine est un précurseur de la mélatonine (hormone du sommeil). Il est donc fondamental d’assurer sa bonne production (comme le montre cette étude sur le site Medical News Today). L’alimentation est donc un autre des leviers que nous avons vus précédemment pour réduire les symptômes de la dépression saisonnière.

Ainsi, le tryptophane est un acide aminé particulièrement intéressant que vous trouvez dans les aliments qui contiennent des protéines comme la viande, le saumon, les œufs, les épinards mais également les graines, le lait et les produits à base de soja et de noix.

En conclusion, même si notre humeur est mise au défi en cette période de l’année, il est toutefois possible d’adopter des habitudes positives pour éviter la dépression saisonnière. Prendre soin de son mental est une priorité et surtout, écoutez-vous : si vos symptômes de déprime persistent, pensez à consulter votre médecin. Le Trouble Affectif Saisonnier est une maladie reconnue qui requiert une prise en charge médicale.

Laisser un commentaire

Panier
Retour haut de page